Skip to main content

Comment trouver la façon d’arrêter de fumer qui vous convient le mieux

Ce n’est peut-être pas votre première tentative pour arrêter de fumer, et ce n’est probablement pas la dernière non plus. Des études laissent croire qu’au Canada, il faut en moyenne trois[1] à trente tentatives pour réussir à arrêter.[2]

Peu importe votre chiffre magique, ne laissez pas l’absence de succès instantané vous décourager. Comme toutes les réalisations, l’abandon du tabac exige la persévérance. Dites-vous que les tentatives qui ont échoué font partie de votre quête de la façon pour arrêter de fumer qui vous convient le mieux.

Après tout, il n’existe pas de « meilleure » façon pour arrêter de fumer que celle qui vous aide à écraser pour de bon.

Arrêter de fumer d’un seul coup

De quoi s’agit-il?

La méthode qui consiste à arrêter de fumer d’un seul coup signifie que vous décidez d’arrêter immédiatement sans l’aide de produits antitabagiques.

Mécanisme

Lorsque vous arrêtez de fumer d’un seul coup, la volonté est votre principale source d’assistance. Vous choisissez une journée qui vous convient, vous vous préparez, puis vous arrêtez de fumer d’un seul coup.

Les faits en bref

- Lorsque vous arrêtez de fumer d’un seul coup, les symptômes de sevrage se font sentir deux ou trois heures plus tard. Les symptômes s’aggraveront probablement durant la première semaine, puis ils commenceront à s’estomper peu à peu.[3]

 - Les symptômes de sevrage courants sont : maux de tête, dépression, irritabilité, anxiété, agitation, etc. Ces symptômes persistent parfois jusqu’à trois mois.[4]

-  Arrêter de fumer d’un seul coup est la méthode d’abandon la plus populaire[5], mais ce n’est pas la plus efficace. Le taux de réussite à long terme chez les personnes qui ont arrêté de fumer d’un seul coup oscille autour de cinq pour cent.[6]

Arrêter de fumer avec l’aide d’une thérapie de remplacement de la nicotine

De quoi s’agit-il?

Au lieu d’avoir recours au tabac, la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) administre à l’organisme de petites doses de nicotine, délivrées directement dans la circulation sanguine[7]. Avec cette méthode, la quantité de nicotine reçue par l’organisme s’abaisse graduellement, réduisant ainsi la sévérité des symptômes de sevrage et vous mettant en meilleure position pour composer avec les fortes envies.

Les formes populaires de TRN sont:[8]

  • timbre transdermique
  • gomme à mâcher
  • inhalateur
  • comprimé ou pastille

Mécanisme

La thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) libère de la nicotine dans la circulation sanguine à un rythme soutenu, et ce, à des concentrations beaucoup plus faibles que celles libérées par la cigarette. L’objectif consiste à atténuer les fortes envies et les symptômes de sevrage.

Selon l’option que vous choisirez, vous pouvez remplacer toutes vos cigarettes par la thérapie de remplacement de la nicotine ou, dans le cas de la gomme de nicotine, vous pouvez réduire graduellement le nombre de cigarettes fumées en les remplaçant par la gomme. Vous trouverez plus de détail sur réduire pour arrêter ici.

Les faits, en bref

- Les essais et études cliniques ont montré que la TRN augmenterait de 50-70 % les chances d’arrêter de fumer comparativement à l’abandon sans aide.[9]

- La thérapie de remplacement de la nicotine est la méthode la plus efficace chez les personnes qui fument plus de 15 cigarettes par jour.[10] Si vous fumez moins, la TRN peut toujours vous aider à arrêter de fumer.Trouvez le produit qui vous convient ou parlez à votre médecin.

- Les produits de TRN ne contiennent pas de goudron, de monoxyde de carbone ni d’autres produits chimiques toxiques présents dans la fumée du tabac.[11]

Counseling sur l’abandon du tabac

De quoi s’agit-il?

De l’aide pour les fumeurs sous forme de ligne téléphonique (des lignes téléphoniques comme téléassistance pour fumeurs), de textos ou de programmes de soutien communautaire.

Mécanisme

Dans le cas des lignes d’assistance pour fumeurs, les fumeurs et ex-fumeurs appellent pour obtenir des conseils quant à la conception d’un plan d’abandon, à la prise en charge des symptômes de sevrage et à des renseignements sur les produits antitabagiques.

Dans le cas des textos, vous pouvez vous inscrire pour recevoir des messages d’appui sur votre téléphone.

Les faits, en bref

Une étude menée en 2009 a montré qu’après six mois, les fumeurs qui avaient reçu un counseling téléphonique avaient 29 % plus de chance de réussir leur tentative que les fumeurs qui n’avaient pas reçu de counseling.[12]
Un essai mené auprès de fumeurs qui avaient reçu des textos a révélé qu’après six mois, le taux de réussite était deux fois plus élevé que chez les fumeurs qui n’avaient pas reçu de textos.[13]

 

 [CC[1]Please see Regulatory’s comment in English copy and advise if translation needs to be updated.

 [CC[2]See Regulatory’s comment in the English copy. If it is removed in English, please remove in French as well.